Adoptions 2012

HEROS

Bébé, sourd, de deux mois 1/2 que j’ai confié à Adrien le 24/11/2012. Le voici dans sa nouvelle famille.


MALE ARLEQUIN

mâle arlequin de 5 ans.

FAMOS

Le 12 Juin 2012, Famos est venu me rendre visite. Il s’adapte bien à sa nouvelle vie et est très proche de sa famille. Merci à Steph et Kirsty !

Voici des photos prises lors de sa visite !

 Le 30 Mai 2012, j’ai confié Famos à Step et Kirsty qui sont allés le chercher dans le nord. Il vit donc maintenant tout près de chez moi à Genève. Ils devaient adopter Gamin que je n’avais pas pu récupérer car au refuge on attendait des nouvelles de son propriétaire à qui une lettre recommandée avait été envoyée.

Très Urgent : FAMOS

 Mâle gris bigarré de noir de 18 mois

Aucun problème de caractère ni de santé. Sa maitresse doit s’en séparer car son travail, nourrice à domicile, lui interdit maintenant d’avoir un animal. Elle est déchirée de devoir prendre cette décision

===============================================

GAMIN

Le 25 mai 2012, malheureusement, il est décédé, au refuge, de la parvovirose. Malgré tous les soins prodigués par le vétérinaire, il n’a pu être sauvé. 

Urgent : GAMIN

Mâle gris bigarré de noir de 14 mois trouvé errant.

===============================================

DAME DE COEUR

Dame de Cœur, Nous suivions depuis un certains temps les sauvetages de Nicole via son site internet. Quand mon épouse est tombée sur l’annonce de Dame de Coeur elle me la montrée et nous avons su qu’elle finirait sa vie avec nous en Italie où nous résidons maintenant presque toute l’année. Notre famille de deux enfants de 4 et 2 ans ainsi que nos poilus dont Brady, dogue allemand de 4 ans, s’est préparée à accueillir La belle dame. Nous avions convenu avec Nicole d’un rendez vous samedi 12 mai afin de préparer l’arrivée de la chienne. Toute la famille était impatiente de rencontrer Dame. Dame est arrivée le dimanche soir avec quelques heures de retard pour des raisons de bris de glace et la rencontre fut douloureuse… Une belle dogue toute angoissée et d’une grande maigreur, avec de multiple plaies. Je n’ai pas l’habitude de voir des chiens dans cet état et je ne souhaite jamais m’habituer à ça. Lors de notre arrivée en Italie, elle ne voulait plus sortir de la voiture Dame avait décidé qu’elle y serait bien plus en sécurité. La rencontre avec la famille s’est bien passée. Dame a vite pris ses marques et la confiance que nous lui avons accordée, elle nous l’a redonnée très rapidement. Voilà bientôt quatre mois que nous partageons la vie de Dame, le bilan est très positif. Arrivée avec 47 kg aujourd’hui elle dépasse les 58 kg. Elle avait de multiples plaies sur les coudes, cuisse, tête, etc.... aujourd’hui il ne reste que deux petites plaies. Elle refusait de s’alimenter, aujourd’hui elle mange bien et a même tendance à se servir. Au niveau comportement elle est arrivée très tendue sur les femelles, aujourd’hui pas ou peu de changement, mais elle sait également que quand nous disons « c’est bon, merci mais on gère », elle peut nous faire confiance et, comme je le disais en introduction : « Nous sommes riches aussi de nos misères » Antoine de St. Exupéry Pour terminer l’accueil de Dame de Cœur est une réussite et à aucun moment nous nous sommes sentis fous d’accueillir une chienne maltraitée. Nous avons eu des doutes au départ, mais qui se sont vite envolés une fois qu’elle est arrivée. Dame vit aujourd’hui une renaissance à l’italienne : repas, câlins, dodo, promenade (mais pas trop …) et remanger, redodo etc.…. et ceci le plus longtemps possible car Dame est maintenant un membre à part entière au sein de notre famille. Elle est la « Dame » de papa, le « Cœur » de maman et « La Dame de Cœur » des enfants. La seule question restée sans réponse à ce jour, vient de notre fils : « pourquoi qu’elle a mis si longtemps pour arriver chez nous ? » Merci à Nicole de lui avoir permis de partager notre vie ! (Pascal Bianchi - Septembre 2012)

Urgent car en refuge depuis plusieurs semaines.

Adorable femelle bringée de 4 ans saisie dans un élevage.

Qui peut maintenant la faire enfin vivre dans une maison, l’aimer et lui donner la vie qu’elle mérite et qu’elle n’a jamais connue ?

ADOPTEE

Dans sa nouvelle famille...enfin heureuse et aimée !!!

===============================================

18 mai 2012 Calliméro dit Cally

===============================================

En avril et mai 2012 :

J’ai placé Gretschen, Dyonisos, Brittany, Dame de Coeur et Tixie.

Cordel a été, lui, adopté par une famille près du refuge.


 

GRETSCHEN

DYONISOS

JPEG - 29.8 ko


 

JPEG - 36 ko

 

 
JPEG - 45.8 ko

BRITTANY

CORDEL

Le 20 mars 2012 : à confier de toute urgence cinq dogues saisis dans un élevage :

Gretschen, femelle noire de 6 mois

Dyonisos, mâle noir né le 26/09/2008

Brittany, femelle arlequine née le 28/06/2006

Dame de Coeur, femelle bringée née le 16/04/2008

Cordel, mâle fauve de 5 ans

===============================================

Le 24 Février 2012 - Jeune femelle noire de six mois

Placée

===============================================

DAME JEANNE Placée


 

 

===============================================

TIXIE

Urgent : Tixie Femelle arlequine de 11 mois, voir ci-dessous

Je l’ai confiée à mon amie Betty qui est venue la chercher depuis Lisbonne

 

 


 GIBS

le 5 Février 2012 : de toute urgence

Suite à une séparation - à confier très rapidement car en pension actuellement, Gibs, jeune mâle d’un an - noir à plastron blanc -

vivait avec jeune enfant - aucun problème de caractère

14 Février 2012 : lettre à la propriétaire de Gips

Madame,

ayant emmenée une dogue aux personnes désespérées chez qui Gibs devait arriver vendredi, je n’ai pas pu vous envoyer ce message avant.

Je tiens à vous faire part de ma stupéfaction devant votre conduite.

 je vous rappelle les faits :

Je suis déléguée du Doggen Club de France et depuis 1990, je récupère, sauve, achète même quelquefois, des dogues allemands abandonnés, malheureux, malades, que je confie gratuitement à des familles que je sélectionne. Ma vie est consacrée à cette race.

Le 4 février dernier, Thierry, un ami, membre du Club, sollicite mon aide pour le placement d’un jeune dogue. Il m’indique que celui-ci est en pension. Aussitôt, je vous contacte.

Vous m’expliquez votre situation et l’urgence du placement de Gibs, c’est son nom.

Nous parlons longuement au téléphone. Je vous envoie mon contrat d’adoption, afin que vous puissiez prendre connaissance de toutes les clauses que doivent respecter les adoptants.

Malheureusement, le 4 février, la femelle de mes amis, Jacques et Nadine, décède. Ils sont anéantis de chagrin.

Je décide donc de leur confier Gibs. Je vous préviens et vous êtes soulagée car ils ont toujours vécu avec des dogues depuis plus de trente ans, qu’il y a une présence à la maison toute la journée et que, comme moi, ils sont passionnés par la race et que vous aurez des nouvelles.

J’organise donc son transport car je dois me trouver à l’hôpital le mardi pour des examens suite à un cancer. Il est en pension à Nice et doit aller en Dordogne. Bien évidemment, c’est moi qui règle tous les frais occasionnés par ce transport. Je désire tellement faire la surprise à Jacques.

Je sollicite donc l’aide de toutes mes connaissances. Lundi et mardi, je téléphone sans discontinuer, le message passe sur internet. (Merci à toutes les personnes qui se sont mobilisées pour ce transport).

Jacques, éducateur d’une de mes dogues, vivant chez Nicole, une amie, dans le Var, se propose de l’emmener.

Je vous en fais part et la date est fixée. Il le prendra le jeudi 9 et partira très tôt le vendredi matin.

Je vous confirme que vous pourrez même lui rendre visite dans sa nouvelle famille, que vous aurez de ses nouvelles et vous promets que, si je suis encore en vie, lorsque votre situation le permettra, je vous confierai un dogue.

Le mardi 7, lors de notre conversation téléphonique, vous me dîtes que vous serez vers lui le lendemain puisque c’est son anniversaire (un an), je vous propose donc que Jacques vous rejoigne pour que vous puissiez faire connaissance et voir avec qui il va partir. Vous me faxez le certificat d’abandon, les copies de son certificat de naissance et de son inscription au LOF. A 21 heures 30, vous confirmez, au téléphone, à Jacques le rendez-vous du lendemain pour 14 heures à la pension à Nice où Gibs se trouve. Il annule donc tous les rendez-vous pris pour cet après-midi là.

A son arrivée, mercredi, il a la surprise de voir une famille venue voir Gips !

Vous lui dîtes alors que vous confiez Gips à ces personnes que vous n’aviez jamais rencontrées auparavant !

Jacques vous demande de me téléphoner pour m’en avertir, ce que vous ne vouliez pas faire.

Madame, permettez-moi de vous dire que je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi incorrect que vous. C’est inadmissible de solliciter de l’aide, de mobiliser des personnes qui s’investissent totalement pour rendre service, de les traiter et d’agir comme vous l’avez fait !

Et heureusement, je n’ai pas assisté à la scène déchirante qui a duré plus d’une demi-heure, de vos filles se cramponnant en pleurant à la voiture d’étrangers, dans laquelle vous aviez fait monter leur petit compagnon en questionnant « Mais, maman, il va où notre bébé ? ».

Et vous avez fait durer cette scène, en discutant à côté, pendant un temps aussi long !

Félicitations à vous et aux personnes qui vous accompagnaient !

Je pense que la personne chez qui se trouvait Gibs en pension n’était pas au courant qu’il était déjà placé.

Mon seul souhait : que Gibs soit heureux et vive avec des gens responsables.

Le 14 Février 2012

Nicole Dantand

===============================================

TIXIE

Le 5 Février 2012  : Tixie, jeune femelle arlequine, née le 13/03/2011 n’a qu’un oeil - vit avec jeune enfant, aucun problème ni de caractère ni de santé. Sa propriétaire travaille toute la journée et ne veut pas la laisser seule. Elle est très pot de colle ! Une vraie doguette qui fera votre bonheur !

Placée

===============================================

GIPPS

Le 21 Janvier 2012 : Je suis partie à 4 heures pour récupérer Gipps, le bébé à la frontière luxembourgeoise. La route a été effroyable : bourrasque de neige, pluie, etc. pendant tout le trajet.

C’est un chiot adorable. Au retour, il a pleuré dans ma voiture lorsqu’il a eu besoin de faire pipi, si jeune, c’est dingue ! A mon arrivée à Thonon, à 18 H 30, après 1.200 kms de route, je l’ai laissé chez Rodolphe et Maryse pour la nuit car je ne voulais pas perturber Trésor en l’amenant à la maison.

Le lendemain dans la matinée, je l’ai présenté à Alice la compagne qui allait partager sa vie, femelle malinoise de 3 ans, adoptée elle aussi. Elle l’a accepté immédiatement. Il est donc parti avec sa nouvelle et définitive famille. J’ai choisi de le confier à Jennifer et Christopher. Ils ont eu des dogues pendant plus de 20 ans et ont perdu récemment le dernier. Il va vivre entouré et chéri avec des amoureux et habitués de notre race.

’Marielle, en mémoire de vous, qui l’auriez récupéré, et, pour vous, qui du ciel le voyez maintenant, je tenais à ce qu’il parte dans cette famille là !’

18 Janvier 2012 : Gipps, bébé mâle de 3 mois et demi, gris bigarré de noir à confier de toute urgence pour raisons familiales


 


18 Janvier 2012 : jeune femelle noire de 9 mois achetée en animalerie comme cane-corso par les parents pour céder au caprice d’une jeune fille. A été amenée en SPA où elle se trouve depuis un mois. Elle est adorable. Très urgent SVP

Le 21 janvier 2012 : elle a été adoptée et est partie vivre dans sa nouvelle famille.


 


TITAN

Le 12 décembre 2011 :


 

J’ai eu le joie d’avoir la visite de Titan !

Voici une partie de son histoire :

Le 16 Août 2002 :

Je récupère deux bébés (nés le 19 Janvier 2002), frère et soeur : Titan et Telma.

Je place Telma en Suisse et Titan, chez une amie demeurant près de chez moi et le vois souvent. Deux ans, après l’adoption, elle me téléphone un matin pour me demander de l’emmener chez le vétérinaire avec Titan pour faire le rappel de vaccinations, car elle est en panne avec sa voiture. Je vais donc les chercher, elle me demande d’aller chez mon vétérinaire et non chez le sien, pas disponible me dit-elle. Durant le trajet, elle m’explique qu’elle a un cancer et, qu’étant infirmière, elle sait exactement où elle en est. Elle me demande de placer Titan pour qu’il ne la voit pas se dégrader et partir et de m’occuper de ’Mémère’ sa chienne âgée, récupérée en SPA, car elle craint que personne ne veuille l’adopter.

J’arrive à la convaincre de les garder auprès d’elle (elle est très proche d’eux) tant que son état physique le permet. Pour moi, ils peuvent et vont énormément l’aider.

Chez le vétérinaire, elle doit aller remplir la feuille avec les renseignements, puisque c’est sa première visite à ce cabinet. Titan, assis sur mes genoux à quelques mètres d’elle, pleure ..... A notre entrée dans la salle de consultation, le vétérinaire me dit : ’Lorsque vous voyez un dogue que vous avez confié aimer autant sa maîtresse, vous devez être heureuse !’. J’éclate en sanglots.....

A son décès, ses enfants prennent ’mémère’ et je place Titan le 8 octobre 2004. Depuis, il a fait 2 à 3 heures de marathon quotidiennement pendant les premières années avec Pierre, son papa (aussi fou de dogues que moi !) et maintenant encore 2 heures de marche par jour mais plus de marathon !